L'histoire du safran dans les coutumes humaines date de plus de 3000 ans. Il est présent dans de nombreuses cultures, continents et civilisations.
Son origine est incertaine mais il proviendrait d’Asie Mineure, notamment de Crête. Il s'est ensuite lentement propagé à travers l'Eurasie, atteignant plus tard l'Afrique du Nord, l'Amérique du Nord et l'Océanie. Il fait son entrée en France lors des Croisades.
Voici la carte des principales régions productrices de safran dans le monde:

       Entre 200 et 300 tonnes de safran sont produits par an dans le monde, l'Iran est le plus gros producteur : 80 à 85% de la production mondiale. Les autres pays producteurs sont l'Espagne, le Cachemire en Inde, la France et la Grèce.
Autrefois cultivé dans toute l’Europe, le safran était une denrée réservée aux riches seigneurs et bourgeois. Il faisait partie de ces quelques produits vendus à l’échelle internationale au temps du Moyen-âge.  Au XIVe siècle, le commerce du safran est un grand sujet de convoitise et certains pirates se détournent de l’or pour attaquer les bateaux chargés de safran en provenance de Venise ou Gênes. A cette même période, l’Angleterre et la France était des pays producteurs de safran de premier plan.  
Mais il apparait qu’à long terme la culture du safran est abandonnée au profit de cultures plus faciles telles que la pomme de terre et le maïs. Le déclin du safran en Europe atteint son apogée au début du XXe siècle. Les champs de safran disparaitront quasiment de France après la 1ère guerre mondial.
Aujourd’hui la production française est relancée. Depuis près de 30 ans les champs de safran recommencent à fleurir notamment dans le Gâtinais, le Quercy et nos régions du Sud.

© 2018 by La Cabane à Safran. Venanson

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now